• Flavie B

Un microbiote optimal pour maman et bébé

Un microbiote optimal pendant la grossesse pour maman et bébé


Crédits photo : Marine Marques Photographe


Mais avant tout, qu'est ce que le microbiote ?


Il n’y a encore pas si longtemps que ça, aux yeux de la science, le système digestif et plus précisément les intestins servaient uniquement à la digestion .


Saviez- vous que vous êtes constamment en symbiose avec des milliards de micro-organismes?

De votre naissance jusqu’à votre mort, ces bactéries …logent dans vos intestins, elles se nourrissent et vivent en harmonie avec vous .

Selon les moments et le chemin de vie de chacun(e), leur nombre peut chuter ou bien augmenter. Ces bactéries forment un tout et sont également appelés microbiote intestinal , il pèse environ 2 kilos et est maintenant reconnu comme un organe à part entière.

Le microbiote correspond à 80% de notre système immunitaire.

En naturopathie, on s'intéresse donc tout le temps à rétablir et maintenir un intestin en bonne santé.


On a souvent mis une pathologie, une faiblesse du système immunitaire ou un problème nerveux ( dépression, fatigue…) sur le compte de nombreux facteurs extérieurs. Nous savons, grâce entre autre aux médecines douces, que notre corps est un tout et qu’absolument tout ce qui s’y passe est lié.

Une pathologie est souvent la finalité de divers événements et symptômes qui se sont accumulés sans qu’on n’y fasse vraiment attention.

De nombreuses études ont mis en lien la qualité de notre microbiote avec la qualité de notre système immunitaire.

Celui là même qui nous protège contre les virus, bactéries, parasites extérieurs en tout genre et qui nous préserve de nombreuses pathologies physiques et psychologiques.

On sait également qu'il existe un lien important entre l'intestin et le cerveau, nos intestins étant maintenant reconnus comme étant notre deuxième cerveau, c'est pour dire !

La science a également démontré qu'un microbiote en bonne santé rime avec une bonne digestion, une immunité forte et un moral solide.

Cette flore intestinale est tout d’abord innée et sa qualité dépendra de l’hygiène de vie de votre mère pendant la grossesse, de votre naissance, ainsi que l'aspect génétique.

La flore que vous avez ensuite acquise dépend de votre hygiène de vie globale tout au long de votre vie ( alimentation, activité physique, sommeil, évènements physiques - psychiques- énergétiques et émotionnels… )

Notre microbiote peut être affaiblit ou déséquilibré ( le nombre de bactéries pathogènes prend le dessus sur les bonnes bactéries ) par bien des moyens ( mauvaise alimentation, hyperperméabilité intestinale, parasites dont le candida albican, prise de médicaments et d’antibiotiques, facteurs extérieurs tel que la pollution, le stress oxydatif…), ce qu'on appelle communément une dysbiose.

La liste est longue !

De cette qualité de notre flore intestinale dépend la qualité de notre immunité et donc notre degré de vitalité.


UN MICROBIOTE OPTIMAL PENDANT LA GROSSESSE


Maintenant que vous en savez un peu plus sur le microbiote ainsi que l'intérêt d'en prendre soin ,vous comprenez qu'il est important d'en prendre soin pendant ce moment de Vie si précieux qu'est la grossesse.

La qualité du microbiote pendant la grossesse varie selon plusieurs facteurs :


- la qualité de celui-ci avant que bébé ne vienne se loger dans votre Utérus

- nous sommes plus sensibles aux changements pendant la grossesse

- les changements hormonaux pendant la grossesse

- la modification du modèle alimentaire ( perte d'appétit, appétence pour des aliments précis, fringales compulsive...)


Ainsi un microbiote équilibré et en santé vous permettra de vivre une grossesse plus sereinement sur le plan physique mais également émotionnel.

Le microbiote jouant un rôle important dans le bon équilibre du système nerveux, il vous permettra également de bien aborder la période du post-partum et de réduire les risques de baby blues ou de dépression.


UN HERITAGE POUR VOTRE BEBE


Crédits photo : Eva Lagardère Photographie


Comme je vous le disais un peu plus haut, notre patrimoine immunitaire dépend de la qualité du microbiote que l'on nous offre dès notre vie in utero et dès la naissance, cette immunité s'appelle l'immunité innée.

Car notre flore intestinale nous est en premier lieu offerte par notre mère.

Ainsi la flore et la qualité de la flore intestinale de bébé va être déterminée par la qualité de ton microbiote Mama.

Nous savons maintenant que le patrimoine immunitaire est offert à bébé à la naissance par la flore vaginale, ainsi, quand bébé passe par le vagin pour naître au monde, celui ci récupère et ingère une partie de votre flore vaginale.

Et pour les bébés nés par césarienne ?

De plus en plus de maternité propose de " prélever " un peu de la flore vaginale de la maman à la naissance afin de le glisser dans le coin de la bouche des nouveaux-nés et c'est une merveilleuse chose !


Comment transmettre également le meilleur de notre flore à bébé ?


- En ayant vous même une flore diversifié et de qualité et donc un microbiote optimal à offrir à votre bébé

- Favoriser le peau à peau dès la naissance

- Par l'allaitement, la flore intestinale migre en fin de grossesse afin de se retrouver dans le lait maternel

- Le lait maternel est riche en germes allant jusqu'à 100 000germes par ml.

- Favoriser le clampage tardif du cordon à la naissance




PARLONS DU CLAMPAGE TARDIF DU CORDON



Saviez-vous que le cordon ombilical est globalement et majoritairement coupé bien trop tôt après la naissance de bébé ?

En effet, ce geste si rapide et brutal effectué dans plus de 90% des cas est loin d'être anodin pour la santé de nos bébés.

On sait depuis plusieurs années que le cordon joue un rôle essentiel dans l'apport du sang, des nutriments et cellules souches nécessaires à bébé.

Même l'OMS parle des bénéfices du clampage tardif ou optimal et conseil d'attendre 1 à 2 minutes avant de couper le cordon ( ce qui est encore loin de meilleur que l'on puisse offrir à notre enfant )

Cependant, même cette directive premières est loin d'être respectée au sein des maternités, maisons de naissances ou bien dans les mentalités.


Pourtant, après la naissance, le placenta porte encore la mission d'apporter tout ce dont bébé à besoin pour bien démarrer dans sa vie sur Terre.

Ainsi, le placenta par le cordon transmet plusieurs minutes après la naissance encore plus de 40% du sang de bébé, des nutriments essentiels ainsi que de précieuses cellules souches qui viendront interagirent directement sur l'immunité de bébé.

En coupant trop tôt le cordon, on prive alors bébé d'une grande partie de ses besoins vitaux mais également de son héritage.... et qu'elle honte de faire ça !

Vous êtes donc en droit de demander à attendre avant de couper le cordon ( au minima quelques minutes le temps qu'il n'y est plus de sang présent dans le cordon, au meilleur des cas en attendant que le cordon tombe de lui-m^me en pratiquant le bébé lotus )


Depuis que j'en ai appris plus sur le sujet et que je m'y intéresse personnellement et professionnellement, je n'ai de cesse d'en parler au plus grand nombre afin que l'on puisse apporter une vison différente sur l'importance du clampage tardif voir même plus que tardif du cordon ombilical.

Si le sujet vous intéresse, je vous invite à lire le billet et écouter le podcast de Quantik Mama sur le sujet.


COMMENT ACQUERIR UN MICROBIOTE OPTIMAL PENDANT LA GROSSESSE ?


Comme pour tout, en naturopathie, l'état de santé passe en premier lieu par l'alimentation.

Et prendre soin de son microbiote c'est avant tout adopter un modèle alimentaire sain et varié.

J'ai déjà abordé de nombreuses fois l'importance d'une l'alimentation hypotoxique et vitalogène pendant la grossesse.

Cette période de vie évoluant constamment on essaie d'adapter l'alimentation à chaque trimestre de grossesse.

Je partage à nouveau avec vous une trame globale à mettre en place au quotidien pour adapter, si ce n'est pas déjà fait, votre alimentation.

Cela reste cependant un chemin à emprunter et découvrir mais qu'il est également important d'adapter selon votre grossesse, vos besoins, votre hygiène de vie actuelle car chaque personne est différente !

L'un des principes de bases en naturopathie étant l'individualisme, chaque personne est différente et aura donc des besoins différents.


PDF - HYGIENE ALIMENTAIRE OPTIMALE PENDANT LA GROSSESSE - PDF


On axera en plus de ce modèle alimentaire, son alimentation afin de nourrir et prendre soin du microbiote pendant toute la grossesse en consommant des probiotiques naturels :


- Des aliments fermentés ou lacto-fermentés tel que les cornichons, les pickles, le chou de la choucroute, le kéfir, le kombucha, le miso, les olives...

- Les jus de légumes verts

- Légumes vapeurs ou salades

- Pain au levain

- Levure de bière

- Miel

- Pollen frais


On prend note que le chauffage comme mode de conservation détruit une bonne partie du capital de probiotiques naturels apportés par l'aliment ( pasteurisation, stérilisation ... )

Le gluten joue un rôle négatif sur le bon équilibre du microbiote et est un facteur principal des causes de dysbiose ( celui-ci abîme la barrière du microbiote et augmente la perméabilité intestinale )

Intolérante ou non au gluten, préférer une alimentation tournée vers le sans gluten ou tout du moins le plus occasionnellement possible.


LE TROISIEME TRIMESTRE ET VOTRE MICROBIOTE


C'est au troisième trimestre que beaucoup de choses se jouent concernant le microbiote.

En effet, c'est pendant cette période qu'une partie de votre flore intestinale va augmenter et migrer dans le lait maternel.

C'est également à cette période qu'il est chouette de prendre soin de son microbiote si cela n'a pas été fait auparavant en adoptant le modèle alimentaire plus haut mais également en s'offrant, par exemple, une cure de probiotiques par voie orale ( dès le 3ème trimestre ou au début de l'allaitement jusqu'au 3 mois post-natal )

Il existe également des probiotiques par voie vaginale assez intéressant si une naissance par voie basse est prévue.


Et si je n'allaite pas ?


Si vous n'allaitez pas votre bébé, il est possible que celui-ci est déjà intégrer une partie du patrimoine que vous lui offrez si la naissance à été par voie basse.

Favoriser également le clampage optimal du cordon à la naissance.

Ensuite, vous pouvez proposer une cure de probiotiques à bébé dès la naissance ( cependant, il est utile de se faire accompagner afin de choisir les souches qui lui seront bénéfiques et d'adapter selon ses besoins notamment s'il naît prématuré ou s'il y a besoin de soulager des maux particuliers )

Il existe un tas de solutions et de façon de faire mama, ne t'en fais pas !


J'ai à coeur de continuer à partager avec vous mon savoir, mes connaissances mais également mes découvertes constantes sur le sujet si vaste et interessant qu'est la grossesse et la maternité.

J'espère ouvrir des portes et une vision nouvelle sur tout ce qu'il est possible de faire en tant que future maman/ parent pour offrir le meilleur à son bébé tout en étant enfin correctement et entièrement informés sur le POUVOIR que vous avez entre vos mains !


Prenez soin de vous,

Flavie xxx












Posts récents

Voir tout
  • Icône sociale YouTube
  • Instagram
  • Facebook Social Icône

©2021 par Flavie Bousquet-Naturopathe.